Test Day Gnome 3 Beta

Le 10 mars 2011 va avoir lieu une journée dédiée au test de Gnome 3 beta. Pour celles et ceux qui ont un peu de temps à consacrer à ces tests, voici une excellente façon de contribuer au projet Fedora. ;-)

Comment ça se passe? Vous faites les tests proposés directement sur votre PC, si vous avez une Fedora 15 à jour. Sinon, si vous ne souhaitez pas installer une version de développement, vous pouvez également tester depuis le live cd créé pour cette occasion. Rendez-vous sur la page consacrée à l’évènement et suivez les instructions (en anglais). N’hésitez pas à partager vos tests, vos résultats, vos idées…

Pour finir, sachez que des nombreuses journées de tests comme celle-ci sont organisées régulièrement. Jetez donc un coup d’œil au planning des tests concernant Fedora 15 et qui sait, peut-être vous sentirez vous l’âme d’un testeur. :-)

Bon test à tous et rendez-vous le 7 avril 2011, pour le test de Gnome 3 pré-final.

Fedora 15 alpha

La version alpha de Fedora 15 est disponible.

Même si, habituellement, les versions alpha sont déjà relativement stables, n’oubliez pas qu’il s’agit d’une version de développement. Et comme toutes versions de développement, elle est là pour être testée massivement, pour dénicher et corriger un maximum d’erreurs. On ne le dira jamais assez : la télécharger et la tester c’est bien, mais rapporter les éventuels bugs trouvés c’est mieux. :-)

Pour finir, privilégiez autant que possible le téléchargement via torrent.

Amusez-vous bien et bon test à tous !

Rencontres Fedora 12

Pour la sortie de Fedora 12 (nom de code Constantine), l’association Fedora-fr organise les désormais célèbres Rencontres Fedora.  Elles auront lieu à la cité des sciences et de l’industrie sur 2 jours, à partir du samedi 12/12 (ça c’est une date qu’elle est bien…)  :-D

En plus de la recommandation habituelle, vous demandant de sauvegarder vos données avant toute installation, j’attire votre attention sur nos 2 ateliers en continu :

« Usability test » (dimanche uniquement)  et « jouez sur linux » (les 2 jours).

Consultez le programme complet sur le site de l’association.

Venez nombreux. :-)

Gnome-shell

Parmis les nouveautés de Gnome 3.0, il y en aura une de taille : gnome-shell. Pour les impatients ou ceux qui sont tout simplement curieux, sachez qu’on peut dors et déjà le tester avec Gnome 2.28. :-)

Ne l’ayant pas testé sous F11, je ne parlerais ici que de mes tests exécutés sous Rawhide.

On installe le paquet qui va bien :

$ su -
# yum install gnome-shell

Allez en suite dans Système -> Préférences -> Effets du bureau. Vous obtenez cette jolie fenêtre :

Effets du bureau

Fenêtre "Effets du bureau" une fois gnome-shell installé

Vous n’avez plus qu’à le sélectionner.

Bien qu’il soit trop tôt pour ce prononcer sur la version finale, on a déjà une très bonne vision globale de ce que ça nous réserve. Personnellement j’aime beaucoup.

Parmi les personnes qui l’ont installé, une question revient très souvent : « C’est bien beau ce truc mais on ne peut même pas le configurer… »

Et bien n’oubliez pas qu’il s’agit d’un projet très jeune et qu’en plus, cette affirmation n’est pas tout à fait vrai : on peut au moins ajouter au panneau latéral nos applications préférées. :-p

Voici, par exemple, comment ajouter le terminal de gnome au panneau, en utilisant mon outil préféré : gconf-editor. ;)

Si vous ne l’avez pas encore installé, installez-le :

$ su -
# yum install gconf-editor

Lancez-le et editez la clé /desktop/gnome/shell/favorite_apps. Par défaut, elle contient la valeur mozilla-firefox.desktop,evolution.desktop,openoffice.org-writer.desktop. Double-cliquez sur la clé et ajouter la nouvelle valeur gnome-terminal.desktop et validez. Vous voila maintenant avec 4 applications au lieu des 3 initiales. :-D

En fouinant un peu plus, je suis sur qu’on peut aller jusqu’à personnaliser les menus. Dès que j’ai du nouveau, je reviendrais vers vous avec un nouvel article.

Pour finir, si vous voulez le tester sous F11, il faut activer le dépot Rawhide le temps de l’installation :

$ su -
# yum install --enablerepo=rawhide gnome-shell

Veuillez notez qu’en activant ce dépot, vous allez installer des paquets provenant de rawhide pour satisfaire les dépendances, avec les risques qui en découlent. Vous en avez la seule responsabilité.

Si vous êtes testeurs dans l’âme, passez directement à Rawhide. En plus d’aider le projet Fedora à corriger les bugs, vous pourrez vous en donnez à cœur joie côté tests. :-D

La boutique de Fedora-fr s'offre un lifting…

Bonjour à tous.

Le projet Fedora a adopté, depuis quelques mois, un nouveau visuel/slogan destiné à sa communication (et qui n’affecte en rien notre super beau logo bleu :-) ) basé sur ses 4 fondations, valeurs de la communauté Fedora.

L’association Fedora-fr a décidé de rafraichir sa boutique en ligne en y intégrant ce nouveau visuel et en organisant à cet effet un concours auprès de la communauté francophone de Fedora.

Le visuel gagnant est maintenant disponible et les nouveaux produits ont été créés.

Voici comme exemple un des nouveaux t-shirts :

T-shirt "four foundations" - vue de face

T-shirt "four foundations" - vue de face

T-shirt "four foundations" - vue de dos

T-shirt "four foundations" - vue de dos

Vous avez le choix parmi les nombreux produits et accessoires existants, pour femme, homme et enfant.

Pour finir, je rajoute que pour chaque produit commandé, l’association touche une commission de 2€. Alors, n’hésitez plus, apportez votre soutient tout en vous faisant plaisir :

à vos caddies. :-D

Rencontres Fedora

A l’occasion de la récente sortie de Fedora 11, qui a pour nom de code Leonidas, l’association francophone des utilisateurs de Fedora organise les désormais célèbres Rencontres Fedora. Elles auront lieu à la cité des sciences et de l’industrie les 27 et 28 juin 2009, à partir de 12H.

C’est l’occasion d’installer (ou de se faire installer) Fedora sur vos machines*, sans oublier la célèbre station LiveUSB qui vous permettra de repartir avec Fedora dans votre poche.

Venez rencontrer les nombreux spécialistes qui seront la pour vous orienter, aider, former, partager ou simplement discuter.

Les conférences et ateliers sont en accès libre et n’attendent que vous.

Retrouvez le programme complet des Rencontre Fedora sur le site de l’association Fedora-fr.

Venez nombreux.

* Même si tout se passe habituellement sans aucun soucis, toute manipulation de partitions présente un risque. Pensez à faire des sauvegardes de vos données.

NetworkManager – Sortie d'une mise en veille et/ou hibernation.

Ceux qui ont un PC compatible avec la mise en veille et/ou l’hibernation fonctionnelle(s), se plaignent souvent de problèmes de connexion au réseau après la sortie de celle(s)-ci.

Il existe pourtant un moyen fort simple de contourner ce problème. Je ne garanti pas que ça fonctionnera pour tous les utilisateurs, mais ça résoudra le problème dans bien des cas. Il suffit pour cela de déconnecter NetworkManager avant la suspension et de le reconnecter à la sortie. Il ne s’agit pas ici d’élaborer un script bash, ou de faire des manipulations compliquées pour les débutants, mais juste de modifier une clé dans gconf, prévue à cet effet, avec la commande suivante :

gconftool-2 --type bool --set /apps/gnome-power-manager/general/network-sleep true

En sortant de la suspension, NetworkManager s’occupera tous seul, comme un grand, de vous reconnecter. :-)

Ceux qui verrouillent leur trousseau de clés avant la suspension se verront demander leur mot de passe, à la sortie de celle-ci, pour le déverrouiller.

On pourra également désactiver ce verrouillage du trousseau avec la ou les commandes suivantes :

gconftool-2 --type bool --set /apps/gnome-power-manager/lock/gnome_keyring_hibernate false
gconftool-2 --type bool --set /apps/gnome-power-manager/lock/gnome_keyring_suspend false

Attention, la désactivation de ces clés peut poser des problèmes de sécurité. Ça donnerait, par exemple, un accès complet à toutes vos clés personnelles à une personne mal intentionnée ayant mis la main sur votre machine pendant cette période d’inactivité. Utilisez plutôt la fenêtre de déverrouillage qui s’affiche en vous demandant votre mot de passe. C’est un effort très mince à fournir comparé à la sécurité que cela procure.

Pour conclure, vous pouvez bien évidemment utiliser le super outil graphique gconf-editor si vous voulez effectuer ces changements sans ligne de commande. ;-)

Install Party – fedora 10

La nouvelle version de notre os préféré, la fedora 10 (Cambridge) vient de sortir. A cette occasion, une Install Party est organisée à la cité des sciences et de l’industrie, à Paris, le 6 et 7 décembre 2008.

Au programme, des installations de fedora, bien sûr, mais aussi des conférences et divers ateliers. Je ne ferais pas un énième billet, relatant le contenu du programme, qui est disponible ici dans son intégralité. J’insiste donc essentiellement sur 3 points :

D’abord, la mise à disposition d’une Station de création de Live USB. Vous apportez votre clé USB avec au minimum 1Go et vous repartez avec votre système fedora dans votre poche. Vous n’avez rien à faire, juste à fournir la clé.

Ensuite, j’aimerais insister sur l’atelier Installation de fedora. Qui n’a pas déjà eu envie de tester ce système d’exploitation dont de plus en plus de gens parlent? Qui, parmi nos nombreux utilisateurs, n’a pas déjà eu envie de faire partager notre distribution à un proche, sans savoir comment si prendre? Cet atelier, revient sur les points essentiels d’une première installation d’un système fedora à savoir :

– Comment faire cohabiter fedora avec un autre système d’exploitation?
– Comment va t-on gérer le chargeur de démarrage quand plusieurs systèmes d’exploitation sont installés?
– Réfléchissons ensemble au partitionnement à utiliser avant de se lancer dans une installation…
– Installation via un lecteur CD ou DVD… quelles sont les différentes méthodes d’installation disponibles?
– Quelles options pouvont nous utiliser au démarrage pour passer outre des éventuelles difficultés liés au matériel présent dans la machine?

Bien évidemment, cette liste n’est pas exhaustive et pour les plus hésitants, n’oublions pas que nos spécialistes seront sur place pour faire l’installation à votre place.

Pour finir, même si habituellement aucun problème ne survient, n’oubliez pas de sauvegarder vos données et défragmenter vos disques durs, avant de vous précipiter avec votre ordinateur à l’Install Party.

Venez nombreux

Plymouth

A deux jours de la sortie de la preview de F10 (sauf retard de dernière minute) et vu l’engouement actuel pour Plymouth, le remplaçant de RHGB, nous allons voir comment changer le thème par défaut…

Les thèmes disponibles sont, une fois installés avec notre gestionnaire de packages habituel, stockés dans /usr/lib/plymouth/. Par défaut, c’est le thème Spinfinity qui est installé et exécuté au démarrage. On va installer comme exemple le thème de F10, Solar :

1 – Si ce n’est pas déjà fait, on installe le plugin :

$ su -
# yum install plymouth-plugin-solar

2 – On indique à plymouth d’utilisé le thème nouvellement installé * :

# plymouth-set-default-plugin solar

3 – Enfin, on va reconstruire le initrd :

# /usr/libexec/plymouth/plymouth-update-initrd

Voila, au prochain démarrage, vous voila face aux éruptions de solar.

* Bien évidemment, on remplacera solar par le nom du thème souhaité et installé.

fedora 9 – NetworkManager

Lors de monde mon précédent billet sur NetworkManager, je vous parlais d’une nouveauté fort plaisante pour F10. Elle est maintenant disponible également sous F9. :-D